L'Etre: revue d'art et de lettres modernes
Accueil > Poésie > Poésie
Peur
par 
Présentation de l'auteur Sandrine Erdely-Sayo
«

Sandrine Erdely-Sayo est pianiste, concertiste. Elle réside à Philadelphie, aux Etats-Unis. Lauréate de plusieurs concours internationaux en France, en Italie et aux Etats-Unis, elle reste, à treize ans, la plus jeune récipiendaire du Prix du Ministre de la Culture Français. Elle joue dans le monde entier en tant que soliste, en musique de chambre et avec orchestre. Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à l’Université des Arts de Philadelphie, Sandrine se consacre aux concerts, à l’enseignement, à la lecture et à l’écriture. Sa pensée philosophique s’accorde à son jeu pianistique et à sa pensée musicale. Elle prépare pour l’automne prochain un disque de musique française avec au programme des œuvres de Franck, Debussy, Ravel, Manen, Fauré et Poulenc.

»
 
1 page | 272 lecteurs
Temps de lecture
Temps de lecture: 1-5 minutes
  |   Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères      |   | 
Plus d'informations sur Peur 
Peur...
de regarder en face, peur
de toucher ses souffrances, peur
que la vérité glace, peur
de quoi ? Que le cœur casse, peur…

S’endurcir n’est pas oublier
ou mettre en boîte le passé
ou l’enterrer sans en parler
ou le cacher à tout jamais.

S’endurcir c’est se souvenir,
c’est accepter et accueillir
chagrins qui nous ont fait souffrir,
et plaies qu’il vaut bien mieux ouvrir.

Peur…
de sortir de son ombre, peur
de soi et peur de l’autre, peur
que le monde s’effondre, peur
de quoi ? Que le cœur fonde, peur…

S’endurcir n’est pas oublier
ou rejeter tout un passé
ou se mentir pour endurer
ou prétendre pour exister.

S’endurcir c’est pouvoir pleurer
affronter peines, les chanter,
les regarder, les transformer
pour pouvoir aimer sans blesser.

Peur…
de montrer ses faiblesses, peur
que les mots d’autrui blessent, peur
que l’autre nous délaisse, peur
de quoi ? Que la vie cesse, peur…

S’endurcir c’est se radoucir
c’est éprouver, risquer, sentir
c’est aimer, donner et offrir
des larmes changées en sourire.

L'Etre | Début de page